Hello, I’m Vinch

And this is my website.

Un jour à Montréal…

09/24/08

This post is more than 9 years old. It might not reflect my current skills and convictions.

Hier, je me suis réveillé et j’étais à Montréal. Je me suis donc dit que la meilleure chose à faire était de voir à quoi ressemblait cette ville.

Je me souviens

Je me suis donc dirigé de mon gîte Chez François vers la station de métro Papineau où j’ai pris la direction du parc olympique. Ce parc est composé de plusieurs infrastructures sportives dont le stade olympique qui a la particularité d’être surmonté d’une tour inclinée, la plus haute du monde ! Tout cela a été érigé pour accueillir les jeux olympiques d’été de 1976. D’ailleurs, on m’a dit qu’il avait fallu 30 ans pour payer le stade !

Stade olympique

A côté du stade olympique se trouve le Biodôme (aucun rapport avec le fabuleux film), construit dans l’ancien vélodrome. Il habrite des reconstitutions de quatre environnements différents : la fôret tropicale, la fôret laurentienne, le St-Laurent marin et les pôles (Arctique et Antarctique). On peut y observer de nombreux animaux qui y vivent quasiment en liberté.

Biodôme

A promixité du stade, on trouve également le jardin botanique mais je n’ai pas encore eu l’occasion de le visiter, ce sera pour un autre jour…

Après cela, je me suis dirigé vers le centre (station de métro McGill) où il y a de nombreux skyscrapers et magasins. Après cela, j’ai entrepris le chemin à pied qui mène du centre au Vieux-Montréal. Sur la route, je suis passé par le quartier chinois où j’irai manger un jour (sauf si me le déconseillez formellement). Le Vieux-Montréal est très beau. On y trouve de très belles battisses et de jolies places où s’arrêter boire un café. En descendant un peu plus au sud, on arrive au Vieux-Port qui mérite aussi d’être vu.

Vieux-Montréal

Comme il me restait encore du temps après tout ça, je me suis dirigé vers le Planétarium Dow mais je suis arrivé trop tard pour le film (Extinction)… J’y retournerai. J’ai toutefois pu visiter l’exposition qui retrace quarante ans de conquêtes spatiales. Ce fut très instructif !

Nicolas Copernic

Durant toute ma journée, j’ai pu un peu faire connaissance avec la culture et les expressions québécoises. J’ai donc appris qu’on ne disait pas “embouteillage” mais “congestion” et que les “pakis” (comme on les appelle en Belgique) sont ici des “dépanneurs” (ce qui est plutôt bien vu). Sur toutes les plaques d’immatriculation du Québec apparait la devise “Je me souviens“. Sa signification exacte semble difficile à établir…

Aujourd’hui, de nouvelles aventures m’attendent, je pars en Mauricie !

Premier contact avec le Québec…

09/23/08

This post is more than 9 years old. It might not reflect my current skills and convictions.

Une journée dans un avion, c’est chiant. Du coup, rien de tel que d’aller aux toilettes et prendre des photos de soi pour passer le temps. Ce vol m’aura quand même permis de voir Kung Fu Panda et de revoir School of Rock pour la deuxième fois consécutive sur un vol transatlantique. Jack Black a la cote chez AA (car ils proposaient aussi Be Kind Rewind).

Moi

L’ennui d’un vol long courrier n’est toutefois rien par rapport au stress d’une correspondance. Ici, en l’occurrence, on avait deux heures pour faire le transfert à New York. Ca a l’air très confortable, easy game, fingers in the nose… Cependant, il faut savoir qu’aux USA, il faut passer à la douane et refaire un check-in, juste pour un transit ! De plus, Nicolas Sarkozy ne nous a pas aidé aujourd’hui. En effet, il a débarqué pile au même moment que nous à New York et comme il est considéré comme quelqu’un d’important dans ce monde (plus important que nous en tout cas), il est passé en priorité à l’atterrissage, nous faisant perdre 45 minutes et diminuant donc quasiment de moitié notre temps imparti pour sauter d’un avion à l’autre… Enfin, on y est arrivé. Heureusement car ça m’aurait royalement fait chier de louper ma correspondance à cause d’un hurluberlu d’un mètre vingt…

Parc Lafontaine

Une fois arrivé au Canada, j’ai fait une balade dans le très beau Parc Lafontaine et dans quelques autres coins du Plateau Mont-Royal. Dans ce quartier, j’ai eu l’occasion de boire un très bon café à la Brûlerie Saint-Denis. Je ne sais pas si c’est une adresse réputée à Montréal mais j’ai apprécié !

Caramello

La soirée s’est terminée par un verre et une bouffe au Laika avec Michelle Blanc et Philippe Martin, que j’ai enfin pu rencontrer. On a du se barrer à 21h car ils devaient tourner un film…

Philippe & Michelle

La suite au prochain épisode…