Hello, I’m Vinch

And this is my website.

Je brasse ma propre bière

11/04/13

This post is more than 4 years old. It might not reflect my current skills and convictions.

Depuis mon voyage dans l’Oregon et Washington au début du mois de juillet, j’ai réellement commencé à m’intéresser à la bière. Évidemment, en tant que Belge, j’ai toujours eu l’occasion de boire de la bonne bière, mais je n’avais jamais creusé le truc beaucoup plus loin que ça. Je me contentais de boire, sans savoir exactement ce que je buvais, et d’apprécier.

Je savais que les Américains (ou du moins les Californiens) étaient très fort pour la fabrication du vin, mais j’ignorais qu’ils étaient également très doués pour le brassage de la bière. Durant cette semaine dans les splendides contrées du nord-ouest, j’ai pu visiter un grand nombre de microbrasseries et y goûter des choses exceptionnelles. Une vraie révélation !

Beers of California

Quelques unes parmi les meilleures IPA californiennes (photo par Maggie Hoffman)

Depuis lors, je pense qu’on peut dire que je suis devenu passionné par le sujet. J’ai acheté des bouquins et je goûte régulièrement de nouvelles bières d’ici et d’ailleurs. San Francisco est d’ailleurs une ville idéale pour les amateurs de bière vu qu’on peut y trouver pas mal de microbrasseries, bars et magasins spécialisés.

Plus récemment, j’ai également commencer à m’intéresser à la fabrication de la bière. J’ai appris qu’il était tout à fait possible de brasser à domicile, et ni une ni deux, j’ai commandé mon premier kit chez Northern Brewer !

J’ai commencé à brasser ce week-end et le premier batch devrait être buvable (j’espère) dans environ deux semaines. J’ai créé un site de hipster pour l’occasion. Si vous êtes dans le coin, n’hésitez pas à vous inscrire à la “brewsletter” pour être alerté un peu avant la toute première dégustation. Quoiqu’il en soit, j’essayerai de relater mes progrès ici ou sur Facebook et de dispenser quelques conseils à ceux qui veulent également se lancer (histoire que vous puissiez éviter de faire les mêmes erreurs que moi).

Et si vous étiez en train de vous le demander, non, je ne vais pas laisser tomber la technologie pour la bière. J’ai encore quelques trucs à accomplir dans ce milieu. Par contre, j’avoue que je me verrais bien aux commandes de ma propre microbrasserie quand je serai un peu plus vieux. On verra bien ce que la vie nous réserve…

2 comments

Leave a comment