Hello, I’m Vinch

And this is my website.

Update

11/28/12

This post is more than 4 years old. It might not reflect my current skills and convictions.

Mon dernier article sur ce blog a été rédigé il y a presque six mois et je pense qu’il est plus que temps de faire un peu le point. J’ai l’impression que cette aventure à bicyclette s’est terminée hier. “Times flies when you’re having fun” comme on dit par ici. De même que la plupart des articles de cette catégorie, j’écris celui-ci avant tout pour moi, pour garder une trace, un peu à la manière d’un journal intime, mais public. Si vous n’en avez rien à faire, je vous conseille tout de suite d’arrêter de me lire et d’aller voir des vidéos rigolotes avec des chats à la place, vous aurez moins l’impression de perdre votre temps. Toutefois, si vous lisez cet article et le trouvez intéressant, j’en serai très heureux.

YOLO

YOLO

La semaine dernière, nous avons lancé la toute nouvelle version de Storify, nommée “Mendeleev” pour les intimes car elle met en évidence les éléments individuels et plus uniquement les histoires comme auparavant. Qu’on soit d’accord ou pas avec la direction prise, je reste très satisfait du travail réalisé par notre petite équipe et fier que nous ayons été cités dans des blogs technologiques tels que TechCrunch, Mashable et The Next Web. Pour moi, le plus grand accomplissement reste néanmoins la critique positive du nouveau site par ZURB, une des boîtes de design que je vénère le plus au monde.

Cela fait désormais plus d’un an que je travaille chez Storify et mener à bien cette release fut le plus gros challenge auquel j’ai du faire face. Je n’ai jamais appris autant que durant cette année, bien évidemment au niveau technique mais aussi dans des domaines comme le design, le product management et l’entrepreneuriat. C’est parfois à se demander si je connaissais vraiment quelque chose avant de débarquer ici. Mes nouveaux joujoux se nomment Node.js, Express, MongoDB, CoffeeScript, Backbone.js, etc. Je vous recommande vivement de jeter un oeil à tout ça. Sur ma lancée, je publierai peut-être quelques articles plus techniques pour vous faire part de mes découvertes.

Participer à l’élaboration d’un vrai produit fut également quelque chose de plus ou moins nouveau pour moi. Ayant toujours travaillé en tant que prestataire de services, aussi bien chez Emakina que chez 1MD, ce fut un gros chamboulement dans mes habitudes et ma façon de travailler. J’ai en tout cas l’impression d’avoir trouvé ma voie. Je sais maintenant que je veux concevoir des produits. L’article “The Product Engineer” par Dion Almaer a en quelque sorte été une révélation pour moi. C’est ce qui me correspond le mieux. C’est moi.

Les rencontres que j’ai pu faire ici sont également exceptionnelles. Difficile d’ailleurs de ne pas se sentir vieux con quand on est entouré de gens si brillants dans tous les domaines. Certains semblent d’ailleurs déjà tout savoir malgré leur jeune âge (ou pensent tout savoir et vous font des leçons de vie — ceux-là sont irritants et méritent des claques). Bref, tout ça est parfois un peu déprimant mais très enrichissant.

A part ça, la vie en Californie reste quelque chose de très agréable et mon envie de rentrer en Belgique est à l’heure actuelle à peu près aussi faible que l’Irlande à l’Euro 2012… Je suis un peu plus blasé et moins émerveillé par la moindre des choses comme ce fut le cas lors des premières semaines ici mais j’imagine que c’est normal, même si c’est un peu dommage. Notre appartement de la rue Maurice Wilmotte à Saint-Gilles m’apparaît parfois comme un très ancien souvenir. Notre vie est à San Francisco à présent et même si nous ne resterons probablement pas ici pour l’éternité, nous ne sommes pas encore d’humeur à rentrer en Europe.

Quoiqu’il en soit, toutes ces choses rassemblées me font dire que je me sens prêt désormais pour de nouvelles aventures. Même si j’ai quelques idées assez précises, au moment où j’écris ces lignes, je ne suis pas encore tout à fait certain de ce que le futur me réserve. La seule chose sûre et certaine actuellement, c’est que le 21 décembre 2012 sera mon tout dernier jour chez Storify. Je suis particulièrement fier d’avoir contribué à ce projet exceptionnel, je ne pourrai jamais remercier assez les personnes qui m’ont offert cette magnifique opportunité et je suis très impatient de voir ce qui va se passer maintenant que je me plonge dans l’inconnu ! Plusieurs portes s’ouvrent à moi, je ne sais pas encore dans laquelle je vais m’engouffrer. L’idéal serait évidemment de pouvoir lancer mon propre produit !

La suite au prochain épisode… (gros suspense insoutenable)

25 comments

Leave a comment