Hello, I’m Vinch

And this is my website.

Deux sites que j’aimerais vous présenter…

03/17/08

This post is more than 9 years old. It might not reflect my current skills and convictions.

Je vous invite à naviguer sur ces deux sites et à poursuivre la lecture ensuite…

* http://www.immunotherapyforcancer.info
* http://www.ascitrials.com

J’ai pu participer, il y a peu, à l’élaboration de ces deux sites. Je vous présente ci-dessous comment l’aventure s’est déroulée…

Dans une boîte Web de grande taille, il n’est pas rare qu’on soit une vingtaine à avoir bossé, à des degrés et des moments différents, sur un même projet. C’est la réalité d’une grande entreprise et ça n’empêche pas d’accoucher de projets de grande qualité (même si c’est toujours mieux de réduire les intervenants au minimum, n’est ce pas ?).

Néanmoins, on est parfois amené à faire des sites seul ou quasiment… Ca arrive, par exemple, quand un project manager arrive un matin à votre bureau et vous tient à peu près ce langage :

(…) on va faire deux sites pour une boîte pharmaceutique. Il y aura plein de pages de contenu textuel, une carte Google Maps, un glossaire, un moteur de recherche interne, (…)

A ce moment là, j’imagine déjà le CMS PHP ou .NET qu’on va utiliser. Ce n’est pas vraiment mon business, moi je m’occupe uniquement de l’intégration. Mais le project manager n’a pas fini de parler :

(…) le problème, c’est qu’on ne peut pas utiliser de technologies côte serveur ! Leur serveur Web ne les acceptent pas. Tous les comportements devront être géré par JavaScript !

Gloups… Là, je comprends qu’aucun développeur ne travaillera après moi. Je serai, et c’est rare pour un intégrateur, le dernier maillon de la chaîne. Beau défi en perspective et bonne occasion de pouvoir tester mootools sur un vrai projet.

Première chose à vérifier : est-ce que le serveur accepte les SSI ? C’est heureusement le cas. Je n’avais vraiment pas envie de devoir dupliquer mon header, ma navigation et mon footer sur toutes les pages (vive la maintenance).

Autre problème : le moteur de recherche… Vous avez déjà essayé de mettre un moteur de recherche interne sur un site statique ? Heureusement, notre sauveur s’appelle une nouvelle fois Google. Cette entreprise renommée a créé, parmi tant d’autres choses, un truc sympa qui s’appelle Google AJAX Search API. Facile à personnaliser et à mettre en page, c’est une solution très intéressante. Le seul problème, c’est que le site doit être totalement indexé pour que la recherche soit efficace. Mais tout ça n’est qu’une question de temps…

Pour la carte Google Maps, aucun problème, tout est géré avec JavaScript. De plus, dans ce cas, stocker les données dans un fichier JSON est nettement plus efficace qu’un système traditionnel de gestion de base de données relationnelle. Parfait !

Les difficultés restantes résident dans des choses un peu plus anecdotiques : mise en surbrillance de la page courante dans la navigation, couplage du système de tooltips et du glossaire, gestion de la taille des polices, gestion de l’impression (avec stylesheet dédiée), gestion du bookmarking dans le navigateur et dans del.icio.us, etc.

La validation XHTML des deux sites est facilitée par le fait qu’aucun CMS bizarroïde ne vient polluer le code source… Un gros effort a également été réalisé au niveau du référencement et de l’accessibilité, même si j’imagine que les professionnels du domaine y verront des erreurs grosses comme des maisons.

Je vais m’arrêter là, je me rends compte que raconter comment un site a été réalisé est un exercice difficile. Je voulais en réalité vous présenter ces deux sites pour plusieurs raisons :

* Booster un peu le SEO des deux sites via ces quelques backlinks non négligeables;
* Vous montrer ce que je fais dans mon travail de tous les jours;
* Vous montrer qu’il est encore possible de faire des sites “statiques” très sympa, avec uniquement XHTML, CSS et JavaScript;
* Vous montrer qu’il est encore possible de faire des sites respectueux des standards du Web dans de grosses structures;
* Vous demander votre avis, pour faire mieux la prochaine fois 😉

14 comments

Leave a comment