Hello, I’m Vinch

And this is my website.

Nil-Saint-Vincent-Saint-Martin

02/17/08

This post is more than 9 years old. It might not reflect my current skills and convictions.

Nil-Saint-Vincent-Saint-Martin est un village du Brabant Wallon faisant partie de la commune de Walhain (entre Louvain-La-Neuve et Gembloux). Mis à part un nom très long (26 lettres quand même), la particularité de ce sympathique patelin est d’être, depuis 1998 le centre géographique de la Belgique ! Autrefois, c’était la ville de Ittre qui avait cet honneur. Cependant, le centre de la Belgique à Ittre avait été calculé avant 1919 et ne tenait donc pas encore compte des Cantons de l’Est.

Vous êtes sans doute en train de vous demander comment on peut calculer le centre d’une forme aussi complexe que la Belgique, alors que c’est déjà galère de calculer le centre d’un polygone irrégulier à sept côtés ! En tout cas, le géographe qui a calculé le centre de la Belgique a sûrement eu plus de boulot que le mec qui a calculé le centre du Wyoming…

Wyoming

Ce géographe, c’est Jean-Georges Affholder, chargé d’études à la direction technique de l’Institut Géographique National (IGN). Il a également calculé des choses diverses comme le centre géographique de l’Europe (qui change assez régulièrement avec les nouvelles adhésions). De 1995 à 2004, le centre de l’Europe des 15 se trouvait d’ailleurs en Belgique, à Oignies-en-Thiérache, dans la commune de Viroinval (province de Namur).

Voici comment notre homme procède pour déterminer le centre d’une forme aussi compliquée qu’un pays ou continent :

Le point calculé par l’IGN est un centre de gravité : si on “découpait” l’Europe et qu’on la posait sur ce point, elle tiendrait parfaitement en équilibre. Pour ce calcul, Jean-Georges Affholder a réduit la carte de l’Europe à des formes géométriques simples. Les plus petites possibles pour gagner en précision. Il a ensuite calculé le centre de gravité et la surface de chacune d’entre elles. Puis il a pris ces formes deux par deux, pour calculer leur centre de gravité commun par un système de moyenne pondérée. C’est-à-dire que le centre de gravité des deux se rapprochera de la forme la plus grande. Et ainsi, deux par deux, de proche en proche, l’ordinateur définit le centre de gravité de l’Europe. (source)

Pourquoi je vous parle de tout ça ? Simplement parce qu’un jour, j’ai du afficher une carte de la Belgique avec Google Maps, et que je me suis demandé sur quel point je pourrais bien la centrer. A ce moment là, je me suis rappelé avoir vu un reportage au JT il y a quelques années, où un bourgmestre coupait avec fierté le ruban d’inauguration d’un monument censé indiquer le centre géographique de la Belgique. Et je me suis alors dit (je me dis beaucoup de choses en ce moment) que j’étais peut-être le premier à trouver une utilité à un truc qui semble on ne peut plus inutile à première vue : le centre géographique de la Belgique !

Je terminerai sur une question à deux balles qui devrait vous faire réfléchir pendant quatre secondes : à votre avis, c’est quoi le centre géographique du monde ?

7 comments

Leave a comment