Hello, I’m Vinch

And this is my website.

L’Auberge Espagnole (au Luxembourg)

01/28/08

This post is more than 9 years old. It might not reflect my current skills and convictions.

26 janvier 2008

Ca commençait mal… En TGV, après 30 minutes, j’aurais quasiment été au Luxembourg. Là, j’étais seulement à la gare de Bruxelles-Luxembourg… La capitale de la Belgique n’est qu’à 200 km de la capitale du Grand-Duché de Luxembourg, mais par le rail, ça représente trois bonnes heures d’ennui dans un wagon pourri. Le même wagon pourri qui m’emmenait à Mons il y a quelques années de cela ! Marloie, Jemelle, autant de villes belges dont j’ignorais l’existence. Et même si je les avais connus, j’ignorais que ces patelins avaient une gare. Et même si j’avais su que ces patelins avaient une gare, j’ignorais que ces gares étaient assez importante pour qu’on s’y arrête pendant dix minutes ! Inutile de vous dire que personne ne descend ou ne monte dans le train à ces stations. Grrr…

Heureusement, la suite fut bien meilleure et cette histoire de train de l’enfer allait vite être oubliée.

A mon arrivée à l’hôtel Parc Beaux-Arts, je découvre les neuf autres blogueurs invités par BuzzParadise : Géraldine, la Parisienne, Elodie, la Parisienne, Mathieu, le Parisien, Julien, le Lillois, Mike, le Londonien, Selina, la Mancunienne (avec ses robes originales), Sandrine, la Suisse (avec son grand paquet de Toblerone), Luca, l’Italien (qui a mis moins de temps pour venir que moi) et Max, L’Allemand. Neuf personnalités complètement différentes. Je suis censé représenter la Belgique, j’espère l’avoir bien fait. Ce ressemble un peu à Nice People. Non, en fait, ça ressemble plutôt à l’Auberge Espagnole ! Ma chambre, ou devrais-je dire : ma suite, est splendide, comme l’hôtel dans son entiereté (excellent choix). Un PowerPoint nous présente le Luxembourg. C’est fort intéressant mais heureusement très bref car mon estomac se plaint déjà (il n’aura plus l’occasion de le faire au cours du week-end, du moins pas pour les mêmes raisons). Nous déjeunons au Wengé, un traiteur qui fait de la cuisine fine, et spécialisé dans la confection de macarons. Ensuite, nous faisons un tour de la ville en bus londonien (le rouge à deux étages), bus qui nous accompagnera tout le week-end (comme les Spice Girls, dans le film Spice World). Ensuite, c’est shopping (la baseline de l’opération) mais je n’achète rien, j’ai déjà trop dépensé le week-end dernier. L’apéro a lieu au casino, où on doit d’abord assister à une expo d’art contemporain, un art que j’ai du mal à assimiler, même si je reconnais que c’est de l’art. La création en Pringles m’a particulièrement marqué. L’apéro et les zakouski sont servis dans les caves de la même bâtisse, un endroit où il ne fait pas bon avoir des hauts talons… Tout s’enchaîne à fond la caisse, c’est déjà l’heure de bouffer, à nouveau comme des rois, au Cat Club avant d’aller faire la fiesta au Melusina jusque 3 heures du matin.

27 janvier 2008

Après une soirée comme cela, impossible de ne pas se réveiller avec la tête dans le cul. Je visse mes lunettes de soleil sur mon nez pour cacher mes yeux encore plus cernés qu’à l’accoutumée (certains potes en Belgique m’appellent d’ailleurs “le panda” mais je les emmerde). Un concert de jazz et un brunch nous attendent à l’Abbaye. Incroyable, on n’a vraiment pas arrêté de bouffer… Comme disait mon copain lillois, ça ressemblait plus à Eating in Luxembourg qu’à Shopping in Luxembourg… La dernière étape du week-end s’appelle le Mudam, encore un musée d’art contemporain de tordu. Néanmoins, j’apprécie beaucoup la machine à faire du caca de cet artiste anversois dont j’ai oublié le nom. Après cela, on regarde différemment les desserts au chocolat qu’on nous sert au bar du musée :-)

Ensuite, c’est les adieux et le train du retour (relire le premier chapitre).

Voilà ! Là, c’est le chapitre où je fais plaisir à BuzzParadise et à son client (la Confédération Luxembourgeoise du Commerce), afin d’être encore contacté pour participer à ce genre d’opérations ! Du moins, c’est ce que certaines personnes vont penser en me lisant et c’est très dommage… Sérieusement et en toute honnêteté, j’ai vraiment apprécié la ville de Luxembourg, très différente de ce qu’on trouve en Belgique, très calme, très propre, très jolie, et contrairement à l’image qu’on en a, plus que sympathique pour un jeune. Y a vraiment moyen de passer du bon temps là-bas, grâce à tous ces bars, ces restos, ces magasins et ces boîtes. Non, le Luxembourg, ce ne sont pas uniquement des banques et des buildings ! Je jure sur la tête du Grand-Duc Jean que j’y retournerai !

C’était vraiment une bonne idée de nous emmener là-bas, merci à toute l’équipe de BuzzParadise et à CLC ! Cependant, la vraie bonne idée, à l’instant où j’écris ces lignes, c’est de faire régime après cette abondance de bouffe que nous avons ingurgité…

EDIT : voilà les photos !

23 comments

Leave a comment